dechets vert

Traitement des déchets verts : à qui les confier ?

Les Français produisent chaque année plus de 46millions de tonnes de déchets organiques. Entre les déchets alimentaires, les déchets de jardins, les déchets organiques et les déchets non alimentaires, on a de quoi faire. Comment valoriser les biodéchets et à qui confier leur traitement ?

Comment valoriser les déchets organiques ?

Les déchets verts ou déchets organiques représentent le tiers des déchets ménagers produits chaque année en France. Les déchets verts concernent les feuilles mortes, les branchages, les gazons et autres mauvaises herbes, mais aussi les épluchures de légumes et de fruit, le marc de café et les serviettes en papier. Il faut savoir qu’il est interdit de procéder au brûlage des déchets organiques chez soi sous peine d’avoir une amende. On peut néanmoins les collecter et les recycler, car une fois traitées, les déchets deviennent de bons composts et de bonnes sources d’énergie. La valorisation des déchets verts doit être prise au sérieux à l’heure où beaucoup de ménages participent sans le savoir à la pollution de la nappe phréatique en jetant leurs déchets dans l’évier.

compostage dechetAussi, pour réduire les risques d’avoir des canalisations bouchées ou de se faire poursuivre par la mairie, il vaut mieux s’adresser à une entreprise spécialisée dans le ramassage des ordures et la déchetterie qui va prendre en charge le tri, le compostage ou le brûlage des déchets organiques. Comme ils disposent généralement d’un incinérateur de déchets verts et d’un centre de tri, il sera plus aisé de trier les déchets et de les valoriser selon leur nature. À noter que les entreprises de traitement de déchets utilisent soit la technique de méthanisation, soit le compostage soit le brûlage pour l’ensemble des déchets traités.

Quelle technique utiliser pour le traitement des déchets ?

Les déchets sont broyés et mélangés à des copeaux de bois avant d’être empilés et stockés à l’air libre pendant une période de 10mois. Ils seront ensuite brassés pour obtenir à l’arrivée un compost bien aéré qui sera alimenté par les vers, les bactéries et les champignons et donnera une terre foncée et granuleuse. Si le compostage des déchets verts compte parmi les techniques les plus répandues, il reste que ce n’est pas la seule. L’autre méthode consiste à transformer les déchets verts en biogaz, notamment en méthane, c’est ce qu’on appelle la méthanisation. Les déchets sont enfermés dans un digesteur, une sorte de cuve dans laquelle les déchets organiques vont fermenter et produire au bout de quelques mois le biogaz qui servira par la suite à alimenter les véhicule en carburant ou pour chauffer des logements.

Choisir de faire appel à une société spécialisée dans la collecte, le tri, le traitement et le brûlage des déchets organiques est l’assurance d’une incinération ou d’une gestion de déchets non dangereux. Une fois les déchets organiques traités, ils produisent du méthane et du CO2, des gaz extrêmement puissants qui peuvent être affectés par la suite à différents usages. Pour ceux qui choisissent de faire l’impasse sur le traitement des déchets ménagers par les professionnels et qui insistent à réaliser leur propre compost, il faudra avoir un bon lieu de stockage pour les déchets.

Vous pouvez partager surShare on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin