Musculation : faites vos squats plus facilement

De nombreux exercices contribuent à l’obtention d’un corps parfaitement galbé. Parmi ceux-ci figurent les squats, des mouvements destinés à sculpter les cuisses et le fessier. Leur exécution requiert une bonne technicité pour aboutir aux résultats voulus. Pour avoir plus de facilité, il est possible de se servir de différents équipements sportifs ou de machines. Il peut aussi être utile d’accompagner les squats d’autres exercices pour optimiser le rendement de vos séances de fitness.

Faites vos squats à la Sissy squat machine

La Sissy squat machine est un équipement utilisé pour réaliser des Sissy squats. Il s’agit de l’une des nombreuses variantes des squats classiques. Vous pouvez utiliser cet appareil pour faire des squats et vous épargner un travail au poids du corps, car vous bénéficiez de l’appui de la Sissy squat machine, au lieu de fournir seul tous les efforts nécessaires. Grâce à cet appareil, vous pouvez travailler vos quadriceps de façon ciblée. Pour apporter plus de détails, les muscles sollicités sont :

  • le droit fémoral,
  • le vaste intermédiaire,
  • le vaste latéral,
  • le vaste médial.

Au-delà des quadriceps, les Sissy squats mobilisent d’autres muscles au niveau des fessiers et des mollets. Les muscles abdominaux ne sont pas en reste de ceux sollicités à partir de cette machine. Cette dernière vous permet de vous améliorer, car vous vous entraînez de manière optimale. Vous pouvez adopter des positions plus stables et plus sécurisées ainsi que varier vos entraînements à volonté. En ce qui concerne la pratique proprement dite, les Sissy squats se font en trois principales phases. Il faut d’abord adopter la bonne posture, c’est-à-dire bien positionner ses jambes et son buste. Vous devez vous tenir sur la pointe de vos pieds pour mobiliser efficacement vos quadriceps. Votre dos doit en outre être droit, votre poitrine ressortie et votre ventre bien gainé. Cela vous aidera à mieux contrôler vos montées et descentes tout au long de l’exercice. Vous avez la possibilité de suivre un entraînement modéré ou intensif en fonction des objectifs visés. Gardez à l’esprit que vous ferez vos squats avec plus de facilité avec la Sissy squats machine.

Utilisez un rack pour faire vos squats à la barre

Un rack à squat est un équipement sportif conçu en une structure à la fois solide et stable. Il se compose de deux chandelles reliées entre elles par une barre rigide. Les autres éléments constitutifs de cet ensemble sont des montants ajustables en hauteur et des encoches. Il est plutôt discret et occupe peu d’espace. Avec cet équipement, vous pourrez faire des squats à la barre en toute simplicité et de façon sécurisée. Vous n’aurez pas besoin de soulever les charges par votre propre force pour faire vos exercices. Le rack vous sert de soutien et vous aide à rester suffisamment équilibré.

faire squats avec Sissy squat machine

Que vous fassiez votre entraînement à domicile ou dans une salle de gym, l’appareil est très pratique. Vous pouvez même vous servir de bandes de résistance pour augmenter l’intensité de votre activité. Le rack peut s’accompagner d’un banc de musculation qui vous sera utile pour compléter votre entraînement avec des fentes par exemple. Pour un usage personnel à domicile, il faudra vous renseigner par rapport à la charge maximale supportée par votre rack.

De cette manière, vous ne risquez pas de trop le charger si vous êtes déjà un sportif confirmé. Vous trouverez dans des magasins commercialisant ce type d’équipements sportifs des racks pouvant supporter entre 100 et 400 kg. Avec un tel équipement, il vous sera plus facile de travailler les muscles des cuisses, les fessiers et les abdominaux. Plutôt que d’effectuer des enchaînements difficiles et susceptibles de trop vous fatiguer, vous prendrez du plaisir à muscler votre corps. L’utilisation d’un rack à squat vous donne aussi la possibilité de vous entraîner en restant autonome et surtout sans danger.

Quelques exercices pour améliorer vos squats

Pour exécuter des squats plus profonds, vous pouvez revoir certains détails importants. Pour cet exercice, la posture à adopter ainsi que votre mobilité sont des points capitaux. Avant de commencer votre entraînement, prenez le soin d’essayer différentes positions jusqu’à trouver la meilleure. Ceci est indispensable pour ajuster épaules, buste et hanche comme cela se doit. Trouver la position idéale vous évitera de ressentir certaines douleurs suite à votre séance de gym.

Pour être plus stable ou plus équilibré, l’angle d’écartement des orteils doit être également bien choisi. Vous pouvez par ailleurs faire des exercices de mobilité de types variés. Ces exercices concernent notamment la cheville et la hanche. Travaillez l’excentricité de vos mollets, faites des dorsiflexions et des étirements avec ou sans goblet squat. Pour la mobilité de la hanche, ce sont des rotations internes et externes qui seront plus recommandées.

Rédigé par
Plus d'articles de Bernard Prunot
Comment initier son enfant aux loisirs créatifs ?
Initier les enfants aux loisirs créatifs n’est pas toujours une tâche facile....
Lire la suite