Comment effectuer un sablage de qualité ?

Encore appelé « sablage abrasif », le sablage est un processus de nettoyage et de lissage d’une surface dure. Il consiste à forcer des particules dures à la traverser à grande vitesse à l’aide d’air comprimé. Qu’il soit question de nettoyer, d’ébavurer ou de préparer une surface pour un revêtement en poudre notamment, le sablage est la technique idéale. On peut aussi y recourir pour supprimer de la rouille, retirer la peinture d’un mur ou mettre à nu une pièce. Explications.

Pourquoi et comment faire du sablage ?

Lorsque vous avez une surface recouverte de peinture, de graisse ou d’autres composants indésirables, une sableuse peut vous aider à retirer complètement les résidus dont vous souhaitez vous débarrasser. Ainsi, vous pouvez restaurer la surface afin d’effectuer de nouveaux travaux : à cet effet, vous trouverez sur sableuse.ch un vaste catalogue d’équipements performants et simples à utiliser pour effectuer un bon sablage.

Lorsque l’usinage laisse des bavures acérées sur un objet, les sableuses peuvent le lisser jusqu’à ce qu’il puisse être manipulé en toute sécurité. Le grenaillage est une autre application utile par laquelle un métal est soumis à un barrage d’impacts petits, mais aussi puissants. Au final, cela donne à la surface du métal une qualité plastique compressive qui est moins susceptible de développer des micro-fractures.

Vous pouvez effectuer le sablage sur :

  • du verre
  • des métaux
  • du bois
  • des plastiques aciers
  • le laiton
  • l’aluminium
  • l’argent
  • le béton

Il faut souligner qu’il existe deux différents procédés de sablage. En premier lieu, vous avez le sablage à l’eau. Il est généralement appliqué pour réduire la détérioration de la surface. Ce processus est destiné surtout aux surfaces en béton ou en brique. Ensuite, vous avez l’air-driven. Ce procédé de sablage est recommandé pour les surfaces métalliques. Il permet de limiter ou d’empêcher l’accumulation de l’humilité et d’éviter l’intrusion de l’eau dans la surface.

Quelles sont les différentes machines à utiliser pour faire du sablage ?

Cabines de sablage, sableuses à pression… ce sont les équipements de sablage les plus utilisés, et à diverses fins. Les cabines de sablage et sableuses appartiennent à une catégorie spécifique, tandis que les compresseurs d’air sont des équipements différents, classés à part. Le sable réel est sans aucun doute la pièce maitresse de l’équipement de sablage. Il est utilisé comme matériau abrasif sur les surfaces à sabler afin de les affecter différemment.

La cabine de sablage est une boite de taille moyenne permettant de sabler les objets qu’on y place. Normalement, elle a des emmanchures afin de faciliter la prise en main. Il faut néanmoins porter des gants. La cabine de sablage est plus utilisée pour retirer de la rouille ou certains débris de la surface à sabler. Parfois, cette dernière est un dépoussiéreur, parce que celui-ci est indispensable pour la finition.

La sableuse à pression quant à elle est un accessoire portable. Il est composé principalement d’un réservoir sur roues avec un tuyau et une buse. Il est utilisé dans les travaux consistant à retirer de la peinture, des graffitis des murs ou d’autres surfaces. La taille, la portabilité et la puissance d’une sableuse à pression peuvent varier considérablement d’un modèle à l’autre.

Les compresseurs d’air, souvent Diesel, servent généralement à fournir de l’air à d’autres équipements de sablage qui l’utilisent pour pousser le matériau abrasif. En principe, le but d’un compresseur d’air est de comprimer l’air, puis de l’exprimer énergétiquement en rafales. Les compresseurs d’air utilisent de nombreux procédés différents pour accomplir cette tâche. Aussi, ils peuvent utiliser différents types de carburant.

Rédigé par
Plus d'articles de Bernard Prunot
Stockage en rétention des produits polluants
Le stockage de vos produits chimiques peut représenter un potentiel danger comme...
Lire la suite