Télétravail : tout sur le pointage virtuel

On a tendance à imaginer qu’être en télétravail signifie avoir plus de liberté, ou entraîne un certain laxisme. Ceci, parce qu’aucun pointeur ne va enregistrer l’arrivée et la sortie de chaque salarié comme au bureau. C’est peut-être vrai pour les entreprises qui n’utilisent pas encore un pointeur virtuel. Cependant, les télétravailleurs qui utilisent cet outil savent que leur temps de travail est organisé de la même manière que dans les locaux professionnels. Le pointage virtuel est une solution efficace pour maîtriser les horaires en télétravail.

Gérez efficacement le temps de travail des salariés avec le pointage virtuel

Le télétravail est un système que de nombreuses entreprises ont été contraintes de mettre en place lors de la crise sanitaire. Pour certaines, c’est un mode de travail productif et rentable qu’il faut poursuivre. Cependant, le problème de gestion de temps effraie parfois les employeurs. Grâce au pointage virtuel, cela ne devrait plus être un frein au télétravail. Pour mieux comprendre le concept, découvrez TimeCard Europe, qui propose une large gamme de solutions de pointage virtuel pour gérer les temps de présence de vos salariés.

Le pointage virtuel est un outil que vous pouvez paramétrer selon vos besoins. Il ne vous permet pas seulement de vérifier si les 35 heures de travail ont été respectées. C’est un logiciel de suivi qui vous donne aussi la possibilité de consulter en temps réel toutes les informations concernant les horaires de chacun de vos collaborateurs.

Le pointage virtuel peut même devenir un logiciel de communication. Grâce à la messagerie intégrée, vous pouvez en effet échanger directement avec vos collaborateurs. Via cet outil, ils peuvent par exemple effectuer une demande de congé en un rien de temps.

Récoltez les informations sur les horaires de travail

Grâce au pointage virtuel, la récolte d’informations se fait automatiquement. Les renseignements obtenus ne risquent pas non plus de contenir d’erreurs. En effet, chaque fois qu’un employé saisit son entrée-sortie ou fait une demande de congé, tout est enregistré. La mise à jour se fait ensuite automatiquement. Si par exemple un salarié prend deux jours de congé, son nombre de jours restants diminue automatiquement sur le logiciel.

Sur un logiciel de pointage virtuel, tout est également automatisé et intégré. Cet outil permet concrètement de consulter :

  • les heures de travail,
  • les heures supplémentaires,
  • les congés,
  • les absences,
  • le paiement des salaires.

En cas de contrôle de l’URSSAF, l’employeur est de ce fait en mesure de fournir des informations détaillées et organisées. Tous les détails nécessaires sont centralisés sur le logiciel.

Garantissez l’égalité de tous les travailleurs

Dans une entreprise, surtout en télétravail, on retrouve toujours des employés consciencieux. Bien entendu, il y a aussi ceux qui préfèrent passer leur temps ailleurs et les retardataires. Cela occasionne forcément chez certains (les plus investis) un sentiment d’injustice. Or, il est parfois difficile pour les employeurs de noter ceux qui ne suivent pas les règles.

Grâce au pointeur virtuel, tous les salariés se retrouvent sur le même pied d’égalité. Ceux qui ne respectent pas les horaires de travail se font vite remarquer par les ressources humaines. En un seul coup d’œil sur le logiciel, l’employeur peut savoir qui est absent, qui a commencé le travail en retard, etc.

Rédigé par
Plus d'articles de Bernard Prunot
Cryothérapie : quels avantages pour le sportif ?
La cryothérapie est une technique consistant à refroidir son corps (ou une...
Lire la suite