Vol en montgolfière : focus sur le fonctionnement

Vous désirez vivre une expérience unique, que vous n’oublierez pas de sitôt ? Le vol en montgolfière est une excellente option. Effectivement, cette activité vous permet de vous évader et d’avoir un sentiment de liberté totale.

C’est une bonne occasion de lâcher prise et d’accorder votre confiance au pilote. De plus, vous pourrez vous éloigner de la pollution de la ville, découvrir un paysage exceptionnel et prendre une pause pour recharger vos batteries. Cependant, même si vous connaissez tous les avantages offerts par cette activité, vous êtes un peu réticent. En lisant ce billet sur le fonctionnement de la montgolfière, vous pourrez vous débarrasser de toutes vos appréhensions.

Comment se prépare un vol en montgolfière ?

La montgolfière est un moyen de transport qui s’élève dans les airs lorsqu’on réchauffe l’air qui est contenu dans l’enveloppe. Pour voler avec cet appareil, une préparation minutieuse est capitale. Ainsi, avant de s’envoler, le pilote consulte la météo. Pour que le vol se déroule sans problème, il vérifie qu’aucun cumulus ni orage ne sont prévus. Par ailleurs, la vitesse du vent doit être inférieure à 20 ou 25km/h et la visibilité ne doit pas être inférieure à 1,5 km.

Si toutes les conditions sont réunies, le pilote peut définir la trajectoire du vol. Vous constaterez qu’il est impossible de définir le plan de vol ou le lieu d’atterrissage exact à l’avance, en vous renseignant sur ce que propose Cap-adrenaline.com par exemple, car la météo change continuellement. Par conséquent, en sélectionnant le site d’envol, le pilote évalue automatiquement dans quelle zone il devra se poser. Il s’assure que la zone favorise l’atterrissage de la montgolfière en toute sécurité.

Le décollage de l’appareil

Pour décoller, le pilote et son équipe commencent par préparer le ballon dans lequel vous pourrez monter. Lorsque l’emplacement idéal est sélectionné, tout l’équipement est posé au sol, les brûleurs sont fixés sur la nacelle et reliés aux cylindres de gaz via des connexions adaptées.

Le pilote réalise un test pour s’assurer de l’étanchéité du circuit qui alimente l’appareil. Le ballon est également gonflé et la montgolfière commence à s’élever. Lorsque les passagers et l’appareil sont prêts, le décollage peut être effectif. La préparation du ballon dure environ 10 à 15 minutes.

À quoi faut-il s’attendre pendant le vol ?

Afin d’effectuer en toute sécurité un vol en montgolfière, des compétences et des connaissances spécifiques sont nécessaires pour emprunter ce moyen de transport. C’est d’ailleurs pour cette raison que les passagers sont toujours accompagnés par le pilote. Il se charge d’assurer la bonne direction du ballon et d’effectuer l’atterrissage. L’équipe au sol suit également la montgolfière et la rejoint au lieu d’atterrissage pour récupérer le matériel et les passagers.

Comment atterrit la montgolfière ?

Pour atterrir, le pilote diminue au fur et à mesure l’intensité du gaz. Résultat : le ballon se dégonfle et la nacelle commence à descendre. Un pilote expérimenté peut offrir un atterrissage à peine perceptible par les passagers. Toutefois, si le vent est trop fort, l’atterrissage peut être un peu mouvementé. Pour que tout se passe bien durant votre vol, il faudra suivre scrupuleusement les instructions du pilote.

Rédigé par
Plus d'articles de Bernard Prunot
Industrie : comment drainer les eaux pluviales ?
En industrie, les eaux pluviales peuvent rapidement être un casse-tête si elles...
Lire la suite