Comment assurer la bonne conservation du carburant ?

Le carburant est une matière dangereuse et potentiellement inflammable. Pour cette raison, il doit être stocké dans les meilleures conditions afin de garantir la sécurité du livreur et d’éviter la détérioration du produit. Voici quelques conseils et règles importantes pour gérer un stock de carburant correctement.

Bien choisir le contenant

Tout comme le gasoil, l’essence est considérée comme un liquide inflammable et extrêmement dangereux. Mélangé à du comburant, ce combustible est la principale source d’énergie qui fait fonctionner le moteur des divers véhicules. Il faut savoir que le carburant est un produit facilement périssable. Des micro-organismes peuvent, en effet, apparaître sur la surface du liquide s’il n’est pas bien conservé. Pour garantir son bon état, il convient de l’entreposer dans des conditions optimales. Pour cela, il est important de respecter les règles de stockage, notamment le type de contenant, la température et le lieu de stockage. Le principal but est de conserver la qualité du carburant tout en veillant au respect de l’environnement et à la sécurité du transporteur.

La première recommandation pour stocker du carburant est de choisir un contenant parfaitement adapté (bidon, jerrycan…). Celui-ci doit contenir du polyéthylène haute densité, car cette matière garantit une excellente étanchéité et une parfaite résistance aux produits pétroliers. En ce qui concerne la contenance, la cuve carburant des particuliers ne doit pas dépasser les 60 L, tandis que les entreprises ont droit jusqu’à 450 L. Pour les réservoirs fixes, comme les cuves carburants enterrées, il est impératif d’opter pour un modèle en acier ou en plastique. Le contenant doit répondre aux normes de sécurité en vigueur pour que la station-service ne soit pas pénalisée. Le réservoir doit d’ailleurs disposer d’une jauge qui permettra d’évaluer la quantité de carburant restante.

Placer le carburant dans un lieu de stockage assuré

Outre le contenant, le lieu de stockage est également essentiel pour préserver la qualité du carburant. Quel que soit le réservoir choisi, celui-ci doit être placé dans un endroit sûr et sécurisé afin d’optimiser les conditions de stockage. Pour que l’essence ou le gasoil ne se dégrade pas, il faut que le lieu de stockage soit à l’abri de la lumière et de l’humidité. L’écart de température favorise, en effet, la condensation de l’eau à l’intérieur du réservoir, ce qui peut entraîner la formation de micro-organismes sur la surface du liquide. En intérieur comme à l’extérieur, le contenant du carburant ne doit pas être exposé aux divers chocs. C’est pourquoi il est conseillé de placer une certaine distance de sécurité entre les cuves.

Pour faciliter le contrôle qualité des hydrocarbures, il est aussi important de respecter certaines règles de sécurité. Pour cela, le propriétaire du carburant doit garder un espace de livraison dégagé, choisir une cuve avec un système de jaugeage fiable, assurer un éclairage suffisamment optimal, disposer d’une échelle pour remplir correctement le réservoir et opter pour une cuve stable. Il est d’ailleurs impératif d’entretenir régulièrement les tuyauteries aériennes du réservoir afin de limiter les conséquences sur l’environnement. Il faut, pour ce faire, vérifier l’étanchéité du contenant et prévoir un bac de rétention en cas d’écoulement du réservoir.

Rédigé par
Plus d'articles de Bernard Prunot

Qu’est-ce qu’une entreprise générale de bâtiment ?

Pour tout projet de construction en bâtiments et travaux publics, il est...
Lire la suite