Comment fonctionne le groupe électrogène ?

Le groupe électrogène produit de l’énergie électrique indépendante. Il est donc particulièrement utile. Également appelé générateur, cet équipement peut être utilisé comme dispositif principal ou en tant que système de secours.

Dans le premier cas, il est installé dans une zone qui n’est pas électrifiée. Dans le second cas, il sert de système de secours en cas de dysfonctionnement du principal. C’est pour ces raisons que la demande en générateur reste relativement forte. Découvrez comment fonctionne cet appareil capable de faire tourner toute une industrie.

Comment fonctionne un générateur ?

Les groupes électrogènes sont équipés de moteurs thermiques diesels ou à essence. Leurs fonctionnements diffèrent selon le besoin en production d’électricité. Ils peuvent délivrer du courant continu par l’intermédiaire d’une dynamo ou de l’alternatif avec un alternateur. Cet équipement transforme l’énergie en électricité. Un générateur est déterminé par sa tension en volts et sa puissance exprimée en watts. Vous avez des générateurs de 8 à 700 kVA, de 1000 à 2700 kVA et en Twin. Vous trouverez en location chez gay-electricite.com, le leader français dans le domaine, des groupes électrogènes et d’autres solutions sur mesure, qui vous donneront accès à une énergie supplémentaire. Classés en fonction de la puissance qu’ils peuvent fournir, les choix sont nombreux.

Sur le marché, il y a deux catégories de groupe électrogène ou GE, les compacts et les fixes. Facile à déplacer pour les petits modèles, le groupe d’appoint est généralement compact. Les modèles les plus puissants peuvent également servir pour la production. Ce générateur peut alimenter différentes charges à la fois, grâce à un pack prises ou un bornier associé au capotage.

Les GE compacts sont généralement utilisés pour les maisons, dans un camping-car ou sur un chantier de construction. Servant de relais en cas de panne d’électricité, les générateurs fixes sont plutôt destinés à un usage plus sensible. Ils desservent en effet les hôpitaux ou les stations militaires. Lorsque la consommation en énergie électrique connaît un pic, ils fournissent également de l’électricité aux usines, aux centrales électriques ou encore aux maisons. C’est le cas des groupes électrogènes en Twin qui synchronisent et associent deux générateurs, pour fournir en continu l’électricité.

Comment faire la maintenance d’un groupe électrogène ?

Le groupe électrogène nécessite un entretien régulier pour assurer un fonctionnement continu et pérenne. Comme tout système électrique, il peut tomber en panne lorsqu’aucun contrôle fonctionnel n’est fait. C’est pour cela qu’il faut impérativement faire la maintenance de votre groupe électrogène. Il y a deux types de maintenances, la préventive et la curative. La maintenance consiste à contrôler l’état de votre appareil ou à corriger un problème apparu soudainement sur lui. Certains points doivent être nécessairement vérifiés lors d’une maintenance préventive d’un GE.

Le système de lubrification et les filtres à carburant sont contrôlés par l’entreprise en charge de l’entretien. L’huile du moteur et les filtres doivent par ailleurs, être régulièrement changés et le système de refroidissement et les batteries contrôlés. Enfin, les exercices de routine sur le moteur et l’inspection du système d’échappement doivent être faits. La maintenance préventive est réalisée pour limiter le recours à la maintenance corrective. Son rôle est de prévenir les dysfonctionnements que peut connaître le groupe électrogène. Elle fait appel à des contrôles planifiés à intervalles réguliers pour évaluer les performances de l’équipement.

La maintenance corrective est, quant à elle, uniquement requise en cas de panne. Votre technicien fait en effet ce type d’intervention lorsqu’un dysfonctionnement entrave le bon fonctionnement de votre générateur. Il faut donc un prestataire compétent et disponible 24 h/24.

Rédigé par
Plus d'articles de Bernard Prunot
Pourquoi prendre des cours de théâtre ?
Le théâtre est une activité qui puise son origine au Ve siècle...
Lire la suite