Gérant de grande distribution : comment développer votre activité ?

L’ère post Covid-19 devrait être marquée par la poursuite des profonds bouleversements macroéconomiques et comportementaux. Le commerce de la grande distribution qui connaît depuis longtemps des changements et bouleversements doit désormais faire face aux impacts de la pandémie de Covid-19. S’il est vrai que ce secteur a toujours été un secteur de défi, marqué par une concurrence féroce, aujourd’hui, il faut véritablement changer de paradigmes pour satisfaire des consommateurs de plus en plus exigeants. Dans un tel contexte, comment développer son entreprise de grande distribution ?

Ouvrez une franchise de distribution

La franchise commerciale est le meilleur moyen pour démarrer très rapidement une activité dans la grande distribution et obtenir des résultats probants. C’est un contrat qui permet au franchisé d’utiliser une enseigne, une marque ou un savoir-faire et de bénéficier de la notoriété du franchiseur moyennant rémunération. Ce contrat inclut souvent une assistance technique et commerciale.

Il existe plusieurs types de franchises parmi lesquels figure la franchise de distribution. Tout type de commerçant peut opter pour cette solution. Cependant, le franchiseur impose souvent des conditions. Il peut s’agir d’un apport personnel ou un droit d’entrée dans son réseau, comme vous pouvez le voir sur cette page qui explique comment devenir franchisé Monoprix dans les grandes lignes. L’avantage de ce type de contrat est qu’il permet de bénéficier de la visibilité et de la notoriété d’un réseau déjà connu, ce qui minimise substantiellement les risques.

Le franchisé demeure propriétaire de son fonds de commerce et de sa clientèle pendant que le franchiseur conserve la propriété de son enseigne ou de sa marque. Les avantages de la franchise de distribution sont également visibles au niveau du gain de temps pour croître, de l’acquisition d’une clientèle qui connaît et valide déjà l’enseigne ou le réseau et de la transmission d’un savoir-faire. Néanmoins, le prix à payer peut représenter une redevance potentiellement élevée et une obligation de s’approvisionner uniquement auprès d’une centrale d’achat.

Adoptez une stratégie de marketing omnicanal qui exploite le levier de la communication digitale

La problématique pour les grandes surfaces demeure aujourd’hui d’exister parmi les milliers de contenus qui circulent sur le web, d’améliorer leur visibilité et de toucher localement leurs clients et potentiels clients. Beaucoup de commerçants sont encore persuadés qu’ils n’ont pas besoin du web. Or, l’expérience a démontré qu’avec la communication digitale, les gérants de la grande distribution pouvaient réaliser de très belles opérations commerciales. Ils peuvent en effet développer la notoriété et l’image de marque de leur entreprise, instaurer une relation client durable avec les clients, transformer les potentiels clients en véritables ambassadeurs de leur marque et se démarquer de la concurrence.

Comment réussir ce pari ? En tout premier lieu, en changeant de paradigme. Il faut désormais penser omnicanal. Les approches visant à concentrer les efforts sur un seul canal ne suffisent plus. À l’heure du numérique, il faut adopter une approche autour de plusieurs points de contact pour être certain de toucher le maximum de consommateurs.

Ensuite, il convient d’avoir une approche marketing claire et une vision à long terme. Cette approche peut se traduire par la nécessité d’accroître la visibilité organique de l’entreprise, d’utiliser l’inbound marketing ou le marketing de contenu pour toucher et convertir une audience cible, de surfer sur le contenu généré par vos clients (la stratégie du user-generated-content), ou encore d’interagir directement avec vos clients sur les médias sociaux.

Vous l’aurez compris, les stratégies ne manquent pas pour exploiter judicieusement ce levier qu’est la communication digitale dans votre entreprise de distribution.

Répondez à l’appel de la digitalisation du secteur

La digitalisation du secteur de la grande distribution a commencé depuis une dizaine d’années et s’est poursuivie pendant les confinements successifs liés à la crise sanitaire. E-commerce, click and collect et livraison sont autant de signes de la digitalisation massive du secteur. La crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 a révélé aux plus sceptiques la nécessité de développer des stratégies de marketing omnicanal pour répondre aux enjeux des évolutions des modes de consommation.

Impossible désormais de se passer du web qui s’est imposé comme une tendance forte du secteur. Si on se base sur le cas de la Chine et de ses grossistes qui ont vu leur chiffre d’affaires connaître une croissance comprise entre 200 et 600 % depuis 2019, voici quelques conseils pour suivre la tendance de la digitalisation :

  • Augmentez les stocks afin que vos clients ne soient pas obligés d’aller chez les concurrents et de maximiser l’utilisation de vos actifs comme les camionnettes de livraison et les centres de distribution,
  • Optimisez votre proposition en ligne pour la rendre la plus attractive et économiquement possible,
  • Essayez de limiter les contacts humains pendant votre processus de livraison (réfléchissez par exemple à comment les consommateurs signeront les livraisons et inspirez-vous des pionniers en la matière),
  • Trouvez des moyens de réduire les coûts de livraison (il peut être intéressant de collaborer avec des concurrents pour livrer conjointement des produits aux clients).

À l’heure de la digitalisation des commerces de gros, votre entreprise gagnerait à livrer vite et à des coûts réduits.

Privilégiez le “vert” et le local

Les consommateurs sont de plus en plus informés. Ils sont exigeants, à juste titre, et se tournent davantage vers une consommation plus éthique et plus responsable. La volonté de consommer plus vert, plus sain dans une démarche écoresponsable n’est plus une simple tendance, mais un véritable mode de vie. Le bio est par exemple devenu une habitude que de plus en plus de Français cultivent. Vous ne pouvez ignorer cette prise de conscience collective ni les habitudes de consommation des Français, si vous tenez à faire évoluer votre activité de grande distribution.

Vous gagnerez aussi à proposer une offre bio pour les produits dans vos rayons. Si la plupart des acteurs de la grande distribution l’ont compris et l’ont tous intégré et développé, c’est bien parce que les clients sont désormais sensibles à l’origine et à la qualité des produits.

Faites également la promotion du Made in France. Les consommateurs français réclament des aliments bio produits par des agriculteurs locaux. Dans la mesure du possible, respectez cette nouvelle valeur du consommateur français. Le plus important est de rapprocher les producteurs des consommateurs. Cette démarche est particulièrement bénéfique pour l’économie locale.

Rédigé par
Plus d'articles de Bernard Prunot
Quelles sont les principales utilisations de la vitrophanie ?
Communiquer sur son entreprise ou son commerce à travers des éléments visuels...
Lire la suite