Industrie : les bacs de rétention pour réduire la pollution

Les bacs de rétention font partie des équipements devenus essentiels au quotidien de nombreuses industries. Ils sont dédiés aux professionnels qui utilisent ou doivent stocker des produits chimiques dangereux. Ces derniers sont non seulement néfastes pour l’homme en cas d’accident (chutes, chocs, fuite…), mais aussi polluants pour l’environnement. D’où la nécessité d’utiliser des bacs de rétention. Cependant, la solution de rétention varie selon le type de produit stocké. Nous vous expliquons dans cet article comment les bacs de rétention peuvent réduire la pollution dans les industries.

Que sont les bacs de rétention et comment fonctionnent-ils ?

Le bac de rétention est un équipement conçu pour le stockage des produits dangereux, corrosifs ou chimiques. Il s’agit d’un bac en acier ou en plastique qui permet de stocker les réservoirs ou les récipients contenant des produits classés comme dangereux. Les bacs de rétention, disponibles sur https://www.e-retention.fr, servent aussi à stocker les réservoirs de liquide comme l’eau et l’huile. Ils protègent ainsi l’environnement et les travailleurs en préservant la propreté de l’espace de travail.

Il existe plusieurs types de bacs de rétention :

  • le bac de rétention en plastique : il permet de stocker des futs ainsi que d’autres contenants de produits chimiques corrosifs ou nocifs. Les industries peuvent les utiliser en intérieur et en extérieur,
  • le bac de rétention en acier galvanisé : il est dédié au stockage des produits non corrosifs, mais inflammables et polluants. Tel est le cas des hydrocarbures, des essences, des huiles…,
  • le bac de rétention souple : constitué d’une bâche PVC de 700 g/m² ou 900 g/m², il permet de stocker tous les liquides de type hydrocarbure. Les bacs de rétention souples sont pliables et s’installent donc facilement.

Dans quels cas utiliser un bac de rétention ?

L’utilisation des bacs de rétention est devenue obligatoire pour les entreprises du secteur industriel qui manipulent des liquides dangereux pour l’homme ou pour l’environnement. Ces équipements préservent en effet l’espace de travail en maintenant sa propreté. Ils protègent également toute personne qui manipule des produits dangereux.

Le choix d’un bac de rétention ne se fait pas au hasard. Il faut opter pour le bac de rétention adapté au type de produit stocké. Le stockage des produits chimiques et agressifs nécessite par exemple un bac en plastique. La présence des produits inflammables requiert des bacs en acier.

Il faut aussi choisir le bon volume de rétention qui doit être égal à 100 % de la capacité du réservoir le plus volumineux. Un traitement anti UV ainsi que des bacs de rétention résistants aux chocs sont nécessaires pour un usage externe.

Comment les bacs de rétention peuvent-ils contribuer à réduire la pollution ?

Plusieurs textes de lois nationales et internationales pénalisent les industries qui ne prennent pas de précautions lors du stockage des produits dangereux. Ces précautions font partie intégrante de la protection de l’environnement et du ralentissement de la pollution. D’ailleurs, l’État sanctionne de 2 ans d’emprisonnement le délit de pollution d’eau.

L’utilisation des bacs de rétention évite aux déchets stockés d’entrer en contact avec le sol en cas de fuite éventuelle. Cela permet ainsi de limiter le risque de pollution du sol et des eaux souterraines, notamment de la nappe phréatique.

Rédigé par
Plus d'articles de Bernard Prunot
Salon professionnel : faites la différence sur place
Le salon professionnel est une grande opportunité pour une entreprise de présenter...
Lire la suite