La maintenance, élément clef de l’usine du futur

L’agrégation et l’analyse des données de production au service des industriels pour anticiper les éventuelles pannes dans les usines, semblent constituer une solution de référence pour bon nombre d’entrepreneurs. Selon une récente étude réalisée par l’Usine Nouvelle et KPMG, sur les priorités et les attentes de quelques 220 industriels, vis-à-vis de la maintenance, environ 50% adoptent déjà ce nouveau système au sein de leurs usines. Une solution de prédiction dont les conséquences directes se font nettement ressentir sur la rentabilité des productions en cours.

La maintenance préventive permet aux entrepreneurs industriels de mettre en place un calendrier des révisions de leurs machines. Cette solution convient à la plupart des industriels, soit 91% des répondants. Prédire les éventuelles pannes est une technique innovante qui, certes, peut être plus lente, car elle relève essentiellement des compétences d’un professionnel aguerri en numérique. Une activité que seuls des spécialistes de données peuvent réaliser et mettre en place.

Cette nécessité d’engager des professionnels de données peut être dissuasive pour certains décideurs. Cela implique en effet, le recours au service de techniciens compétents, capables d’identifier et d’interpréter ces données de manière précise et fiable. 83% des entreprises sondées affirment d’ailleurs avoir recruté une équipe de techniciens de maintenance décisionnaires dans leurs usines. Des techniciens qui sont capables de fournir des avis cohérents sur la numérisation. Ce service est souvent très coûteux.

Les résultats de cette étude réalisée par l’Usine Nouvelle et KPMG démontre que les industriels ont besoin d’équipements fiables et disponibles pour fonctionner correctement. Pour les deux tiers des entreprises interrogées (65%), la disponibilité des équipements est même primordiale pour garantir leur performance. Sur toute une liste d’équipements permettant de réduire conséquemment les dépenses industrielles et d’améliorer la qualité de la production, les équipements de maintenance gagnent largement du terrain auprès des entrepreneurs.

La mise en place d’une solution de gestion de maintenance assistée par ordinateur (GMAO) devient une nécessité pour la plupart des entreprises. 83% des sondés affirment que c’est une priorité pour garantir une meilleure production en usine. La maintenance préventive convainc même davantage les entreprises que les outils de télémaintenance (78%) ou de maintenance prédictive (60%). Certains entrepreneurs les préfèrent même à la réalité virtuelle et augmentée (30%) ou encore l’impression 3D (34%).

Si les petites structures semblent plus réticentes à adopter ces différents outils de maintenance, les grandes entreprises trouvent beaucoup plus d’intérêt à les adopter. Cela peut s’expliquer essentiellement par la lenteur importante du processus et le retour sur investissement pouvant parfois atteindre jusqu’à 3 ou 5 ans, selon 32% des sondés.

Les principaux avantages de la maintenance en ligne pour les industriels concernent :

  • La disponibilité des équipements de production
  • La réduction des coûts
  • L’amélioration de la qualité
  • La flexibilité des procédés et de l’outil industriel
  • La maîtrise des délais
  • Une meilleure réactivité face à l’évolution des demandes et des commandes
  • L’optimisation des stocks
  • Le développement des compétences
  • L’amélioration de la collaboration entre maintenance, production, qualité et sécurité
  • La sous-traitance
  • Le retour d’investissement
  • L’intégration de solutions digitales
Rédigé par
Plus d'articles de Bernard Prunot

Qu’est-ce qu’une entreprise générale de bâtiment ?

Pour tout projet de construction en bâtiments et travaux publics, il est...
Lire la suite