Le Plan d’Opération interne, qu’est-ce que c’est ?

De nombreuses mesures sont mises en place pour prévenir les évènements catastrophiques. Cependant, elles ne peuvent pas empêcher que des accidents de travail, des incendies, ou tout autre sinistre majeur surviennent parfois sur le lieu de travail. Pour permettre de faire face à ce risque, certains chefs d’établissements ont l’obligation d’établir un Plan d’Opération Interne.

Ce document est rédigé en prenant en compte de nombreux éléments. Il contribue à la protection du personnel, des biens et de l’environnement de l’entreprise en cas d’accidents. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir à son sujet.

C’est quoi un Plan d’Opération interne ?

Encore connu sous le sigle « POI », le Plan d’Opération interne est un document élaboré et rédigé par une entreprise pour sécuriser l’intérieur de l’établissement en cas d’incident majeur. Sa rédaction fait intervenir de nombreux autres concepts, et requiert une véritable maitrise de la science de l’étude des dangers. Il s’agit d’imaginer des scénarios d’accidents qui pourraient survenir dans l’entreprise et d’y trouver dans la foulée les meilleures stratégies pour réagir rapidement.

En outre, il faut remarquer que l’adoption d’un POI est une obligation pour les installations industrielles à haut risque et les sites classés SEVESO. Rendez-vous sur https://gesip.com/poi-plan-operation-interne/ pour avoir plus d’informations.

Les établissements concernés doivent donc établir ce document avant leur mise en activité. Ils doivent également le mettre régulièrement à jour tout en prenant la peine de le tester au maximum tous les 3 ans. À cet effet, le Directeur des Opérations de ces établissements se charge de désigner un responsable et un personnel qualifié pour l’application des mesures édictées dans le POI.

À quoi sert un Plan d’Opération interne ?

Le Plan d’Opération interne est un document industriel dont la mise en œuvre représente un véritable avantage pour l’entreprise.

En effet, le POI définit les mesures organisationnelles, les méthodes et moyens d’intervention à mettre en application en cas de catastrophe majeure, afin de protéger le personnel de l’établissement, les biens et l’environnement de travail.

De plus, le Plan d’Opération interne, grâce aux différents résultats des simulations d’accidents, garantit une plus grande réactivité des acteurs de l’entreprise.

Que contient le Plan d’Opération interne ?

En prenant en compte diverses informations relatives aux scénarios d’accidents tels que les émissions de produits toxiques, les incendies ou tout autre type d’accidents, le POI indique les moyens et les procédures à suivre pour contrôler ces situations. Il est donc constitué de fiches qui renseignent sur des éléments tels que :

  • le plan de situation ;
  • les plans des réseaux ;
  • le plan de masse indiquant les entrées ;
  • le schéma, les niveaux d’alerte et les messages à diffuser ;
  • la présentation des moyens de transmission ;
  • les niveaux de risque en fonction des activités de l’établissement ;
  • le mode d’organisation des secours à l’interne ;
  • les différents scénarios d’incidents éventuels.

En somme, le POI apparait comme un outil très important pour instaurer un environnement de travail avec un niveau de sécurité beaucoup plus important. Et vu ses nombreux avantages, en adopter spontanément est une décision très avisée.

Rédigé par
Plus d'articles de Bernard Prunot

Comment choisir un bon professionnel dans le domaine de la maintenance des appareils industriels ?

Êtes-vous acteur dans le domaine de l’industrie ? Possédez-vous de ce fait des...
Lire la suite