Nettoyage cryogénique : une technologie écologique ?

Le nettoyage cryogénique est un procédé révolutionnaire qui permet d’éliminer les déchets ainsi que les résidus indésirables sur n’importe quelle surface comme la rouille ou encore même la peinture. Le nettoyage cryogénique est surtout utilisé dans le milieu professionnel. Son efficacité n’est plus à prouver, notamment dans le secteur industriel et dans le monde du commerce, mais qu’en est-il de son impact sur l’environnement ?

Nettoyage cryogénique : comment ça marche ?

La cryogénie est la science qui étudie les basses températures, c’est-à-dire les températures inférieures à 150 °C. Le nettoyage par cryogénie ou nettoyage cryogénique consiste à projeter des particules de glace carbonique sur une surface. De nos jours, on peut facilement trouver des machines de nettoyage cryogénique. Vous pouvez par exemple suivre ce lien pour découvrir ce que propose Cryoblaster, une référence en France.

Pendant l’impact entre les pellets de glace et la surface à nettoyer, un effet mécanique se produit. S’en suit un choc thermique créé par le froid extrême sur les résidus présents à la surface. Ces derniers se fracturent et se rétractent. Ensuite, un effet de souffle se produit grâce à la sublimation de la glace, entraînant le décollement des résidus.

En des termes beaucoup plus simples, le nettoyage cryogénique consiste à nettoyer une surface en y soufflant de la glace sèche avec de l’air comprimé. Cela crée une réaction en chaîne qui fait décoller les particules sur la surface à nettoyer. Ces trois étapes se réalisent en quelques millisecondes.

Le nettoyage cryogénique est-il écologique ?

La cryogénie est utilisée dans de nombreux domaines, dont le nettoyage pour ses multiples bienfaits. Cependant, l’un des principaux avantages du nettoyage cryogénique réside dans son côté écologique.

Le nettoyage cryogénique est plus éco-responsable que la plupart des techniques de nettoyage par soufflage, dans la mesure où il ne requiert ni solvant ni détergent. La glace carbonique projetée est constituée de CO2 recyclés. Tout le procédé se déroule à sec, car la glace sèche ne contient aucune once d’humidité, raison pour laquelle il est possible de l’utiliser sur des composants électriques et électroniques.

Le procédé est en moyenne 3 fois plus rapide que les méthodes classiques. De plus, aucun déchet secondaire n’est produit. Il ne faut pas oublier que le traitement des déchets secondaires a un impact très négatif sur l’environnement.

Tous les avantages du nettoyage par cryogénie

Le nettoyage par cryogénie présente plusieurs avantages, que ce soit pour l’usager (prestataire ou salarié), l’entreprise et l’environnement. Ses principaux avantages sont :

  • son impact moindre sur l’environnement,
  • son côté économique : le procédé n’implique aucune dépense liée aux traitements des déchets,
  • la sécurité et la préservation de la sécurité de l’utilisateur,
  • la préservation de l’intégrité de la surface à nettoyer : le nettoyage cryogénique étant très peu abrasif malgré son efficacité, aucune agression n’est constatée sur le support,
  • aucune trace d’humidité, ce qui permet de nettoyer des composants délicats comme les éléments électriques ou tout autre support à ne pas mettre en contact avec l’humidité,

Par ailleurs, on note la minimisation du temps d’immobilisation : dans le secteur industriel, le nettoyage entraîne souvent l’arrêt temporaire des activités, mais grâce à ce procédé, ce temps d’immobilisation est grandement réduit.

Rédigé par
Plus d'articles de Bernard Prunot
Le Plan d’Opération interne, qu’est-ce que c’est ?
De nombreuses mesures sont mises en place pour prévenir les évènements catastrophiques....
Lire la suite