Nettoyage de bureau : les tâches effectuées par les professionnels

La propreté d’un local de bureau est l’un des premiers critères qui contribuent à la productivité de chaque employé. Elle participe également à leur engouement à se rendre au bureau chaque matin. Entretenir régulièrement cet espace de travail est donc une nécessité pour chaque responsable d’entreprise.

Pour ce faire, plusieurs services de nettoyage mettent leurs professionnels à la disposition des sociétés. Quelles sont alors les tâches qu’ils effectuent pour maintenir la propreté des bureaux ? Les réponses fournies dans cet article vous aideront à mieux appréhender le service de nettoyage de bureau.

L’aération des bureaux

L’établissement d’une liste des tâches à effectuer est une priorité pour les professionnels du nettoyage. Cela leur permet de s’assurer que rien n’a été oublié au cours de l’activité. En haut de cette liste, figure l’aération des locaux. C’est une tâche indispensable qui permet de renouveler l’air présent dans la salle à entretenir.

Grâce à cette opération, les mauvaises odeurs, l’humidité ainsi que les germes présents dans l’air seront évacués efficacement. Dès le début du nettoyage, les fenêtres et les portes sont ouvertes pendant une quinzaine de minutes au moins.

L’air peut aussi être purifié grâce à des procédés de fumigation, de nébulisation ou de pulvérisation. L’aération des bureaux dépend donc de la méthode employée par le professionnel en entretien.

Le dépoussiérage de bureau

Comme son nom l’indique, cette tâche consiste à se débarrasser de la poussière présente dans la salle. C’est l’étape qui aide à préparer les surfaces à nettoyer pour une application de détergent. Elle se réalise à l’aide d’un matériel d’entretien léger, comme un chiffon doux en microfibre.

Le professionnel en nettoyage se charge donc d’épousseter :

  • les luminaires,
  • les cadres accrochés,
  • les écrans d’ordinateur,
  • le dessus des portes et des armoires,
  • et le mobilier (fauteuils, chaises, tables, etc.).

Le procédé est doux et méthodique afin de ne pas endommager le matériel ou l’équipement durant la tâche. Les conduits d’aération ainsi que des équipements tels que les radiateurs peuvent aussi être dépoussiérés de façon hebdomadaire pour éviter une accumulation de poussière.

Si vous avez besoin d’un service de nettoyage performant et écologique, vous trouverez sur bigjack.fr les professionnels qui sauront répondre à vos exigences en matière de propreté.

La gestion des déchets

S’il existe une étape où le professionnel du nettoyage doit veiller au grain, c’est bien celle-ci. Elle consiste à vider le contenu des poubelles tous les jours et à remplacer les sacs poubelles présents dans chaque salle par de nouveaux.

Lorsque les sacs poubelles sont placés dans des contenants, ceux-ci doivent également être nettoyés. L’ensemble de ces opérations contribuent à éliminer efficacement les bactéries et odeurs qui ont pu s’accumuler au cours de la journée de travail.

Par ailleurs, la gestion des ordures doit se faire suivant les règles mise en place par l’entreprise. Si celle-ci exige une opération de tri avant le vidage des ordures, le professionnel en entretien se doit de respecter ces consignes.

C’est la raison pour laquelle un dialogue entre les responsables de la société et les agents de nettoyage est nécessaire pour établir un ensemble de directives. Le travail de nettoyage sera donc plus efficace et performant.

Le nettoyage des surfaces de travail

Une fois que toutes les tâches précédemment énumérées sont effectuées, le bureau est prêt pour un nettoyage en profondeur. Cela consiste principalement à nettoyer toutes les surfaces de travail susceptibles d’être touchées grâce à des matériels adaptés.

Pour le nettoyage des surfaces vitrées par exemple, un chiffon doux à microfibre ainsi qu’un produit à vitres seront utilisés. Lorsqu’il s’agit des surfaces en bois, la peau de chamois et le spray à la cire ou silicone demeurent les meilleurs éléments à utiliser.

En ce qui concerne les surfaces à hauteur d’homme, il est nécessaire qu’elles soient également désinfectées afin de retirer toutes les bactéries qui ont pu s’accumuler au fil du temps. Il s’agit principalement :

  • des interrupteurs,
  • des poignés de porte,
  • des rampes d’escalier, etc.

Le nettoyage de ces surfaces permettra de limiter la propagation de maladies et de microbes au sein du personnel.

Le nettoyage du sol

Lorsqu’on nettoie une pièce, il est conseillé de procéder du haut vers le bas et du plus propre au plus sale. Le sol est sans aucun doute l’élément qui nécessite le plus d’entretien, car il accumule un grand nombre de microbes au quotidien.

Son nettoyage débute généralement par l’utilisation d’un aspirateur professionnel ou d’un balai afin de le débarrasser de ses impuretés apparentes.

Ici également, l’entretien se fait en tenant compte du revêtement du sol et de la superficie du bureau. Par la suite, un nettoyage du sol est réalisé avec des détergents et une serpillière pour obtenir une surface propre et sans tâche. L’opération se termine par un séchage pour que le personnel puisse pénétrer rapidement dans les bureaux.

Nettoyer un bureau requiert donc la réalisation de nombreuses tâches qui ont pour unique but de rendre votre environnement de travail aussi propre que possible afin que vous puissiez travailler dans les meilleures conditions.

Rédigé par
Plus d'articles de Bernard Prunot
Apprendre le piano en ligne : les conseils et astuces !
Comme dans d’autres domaines, les pratiques dans l’univers du piano ont évolué....
Lire la suite