Quelles différences entre SAS et SARL ?

La SARL et la SAS sont les deux formes de société les plus adoptées par les entrepreneurs qui envisagent de créer leur entreprise. En effet, la Société par actions simplifiées (SAS) et la Société à responsabilité limitée (SARL) sont deux régimes juridiques qui comportent des similitudes. Faire un choix entre ces deux formes sociales peut donc s’avérer complexe. Heureusement, il existe des différences que nous vous expliquerons pour vous aider à prendre la meilleure décision.

SARL et SAS : un fonctionnement différent

La principale différence entre la SAS et la SARL se situe au niveau du mode de fonctionnement. Effectivement, la gestion d’une SAS est plus souple que celle d’une SARL. Le fonctionnement de la société par actions simplifiée est peu encadré par la législation. Ce qui donne aux membres fondateurs le pouvoir de définir la façon dont ils dirigeront l’entreprise.

Le statut SAS convient davantage aux associés ayant des profils différents et qui doivent mettre en œuvre un projet important. Par contre, le fonctionnement de la SARL est plus rigide. Les règles de gestion sont fixées par le Code du commerce et les associés n’ont pas une grande marge de manœuvre pour définir l’organisation de l’entité.

Ils doivent se conformer aux règles fixées. Cependant, ce mode de gestion complexe permet aux associés d’évoluer dans un cadre sécuritaire. Il convient bien aux entreprises créées par 2 ou 3 associés pour gérer une activité familiale ou un projet qui ne nécessite pas des compétences diversifiées.

SARL et SAS : des différences concernant la direction de l’entreprise

On remarque aussi des différences au niveau de la direction de l’entreprise de la SAS et de la SARL. Effectivement, une SARL peut être dirigée par un ou plusieurs gérants tandis que la SAS est dirigée par un président.

Le gérant de la Société à responsabilité limitée est nommé dans les statuts ou par actes séparés. De plus, le gérant doit obligatoirement être une personne physique. Par contre, le président d’une SAS peut être une personne morale.

Les dirigeants de ces deux types de sociétés représentent leurs entités et les clauses qui limitent leur pouvoir ne sont pas opposables aux tiers. La différence entre les deux dirigeants est d’ordre social. Le statut social du président de la SAS est totalement différent de celui du gérant de la SARL.

Les différences fiscales

Il existe également des différences entre la SAS et la SARL sur le plan fiscal. Les bénéfices de ces deux sociétés sont imposés sous le régime de l’impôt sur les sociétés. Cependant, les membres de la SARL peuvent choisir d’être imposés au titre de l’impôt sur le revenu.

De plus, les associés d’une SARL sont soumis au régime des travailleurs non associés. Toutefois, si le gérant de la société n’est pas un associé, il sera soumis au régime social des assimilés salariés. Dans la SAS, tous les gérants sont systématiquement soumis au régime de salariés. Les membres fondateurs ne s’acquittent donc pas des cotisations sociales sur les dividendes perçus.

Rédigé par
Plus d'articles de Bernard Prunot
Quand les youtubeurs s’essayent au airsoft
L’airsoft est à ce jour un jeu de guerre qui prend de...
Lire la suite