Phishing : une menace réelle pour les entreprises

Le phishing ou hameçonnage est l’une des formes de cyberattaques les plus répandues aujourd’hui. Les conséquences du phishing sur les entreprises sont considérables. Face à une menace aussi grandissante, il devient primordial de trouver des solutions. Quelles sont les conséquences du phishing pour les entreprises ? Comment y remédier ?

Le phishing en entreprise, entre chiffres et conséquences

Du point de vue cybersécurité, le phishing est probablement la plus grande menace à laquelle les entreprises sont confrontées. En témoignent les chiffres et conséquences associés au phishing en entreprise. Il existe heureusement des solutions permettant de prévenir l’hameçonnage en entreprise. C’est le cas de la solution SaaS que vous trouverez si vous cliquez ici, afin de former vos collaborateurs contre le phishing.

Les chiffres

Une étude de l’Anti-Phishing Working Group stipule que mensuellement, plus de 200 000 nouveaux sites de phishing sont créés dans le monde. Pour leurs campagnes d’hameçonnage, les cybercriminels se font passer pour plus de 500 marques et entités. En 2020, le nombre d’attaques de phishing a doublé, atteignant son pic en octobre de la même année. Au cours de ce mois, ce sont 225 304 nouveaux sites phishing qui ont été créés.

Les conséquences du phishing pour les entreprises

Les conséquences du phishing pour les entreprises peuvent être graves. Elles s’apprécient au cas par cas. Entre l’obtention des informations relatives à un compte, les vols de données, l’accès aux emails et aux contacts des différents acteurs de l’entreprise, l’accès à des données ou propriétés intellectuelles, le phishing expose réellement votre entreprise lorsque vous y êtes confronté.

Selon la taille de l’entreprise, l’incidence financière d’une attaque par phishing peut être grande. Il faut par exemple compter l’intervention d’un professionnel pour identifier et maîtriser l’attaque, un éventuel remplacement des appareils, la mise en place de solutions de sécurité plus efficaces, une potentielle rançon exigée par les criminels. À cela, il faut ajouter le risque d’une interruption de l’activité, des pertes financières commerciales et l’atteinte à la réputation de l’entreprise.

Les solutions contre le phishing

Comme nous le disions en amont, il existe heureusement des solutions contre le phishing. L’une d’elles consiste à former vos collaborateurs à avoir les bons réflexes en cas d’attaque. Un rapport de Deloitte estime que 91% des attaques en phishing débutent par un courriel adressé à un collaborateur inattentif. Il importe donc que le travail de prévention contre l’hameçonnage commence par eux.

Pour ce faire, vous pouvez adopter une solution SaaS permettant de former vos équipes à travers des simulations pratiques non seulement contre le phishing, mais aussi contre l’ingénierie sociale. L’avantage de ces simulations est qu’elles sont au plus proche de la réalité. La solution intègre généralement des scénarios pré-configurés. Vous pouvez aussi les personnaliser si vous préférez.

De plus, ces solutions SaaS permettent un reporting en temps réel. Vous suivez donc en temps et en heure le déroulement des simulations et la manière dont vos collaborateurs réagissent. Ainsi, lorsqu’ils commettent une erreur, vous pouvez les former en leur dictant la conduite qu’ils auraient dû avoir. À la faveur de cette amélioration continue, vos équipes seront mieux formées, davantage outillées pour adopter les bons réflexes en cas d’attaque par phishing.

Rédigé par
Plus d'articles de Bernard Prunot
Le lettering pour personnaliser des invitations
Qu’il s’agisse d’un mariage ou d’un anniversaire, les cartes d’invitation sont d’une...
Lire la suite